L'une des choses les plus difficiles que j'aie eues à faire pour l'entreprise So Arabesque!, c'est de fixer des prix pour mes produits : il faut que le bénéfice soit suffisant pour nous faire vivre, mais pas trop cher non plus, il faut se comparer aux concurrents et essayer de trouver le "prix psychologique" qui fera que le client cliquera sur mettre dans le panier.

reflexion
Rassurez-vous, en réalité je suis moins masculine et plus mignonne :p

J'ai réfléchi, ramé, testé, fait des sondages, calculé, demandé... et finalement j'arrive à une conclusion mitigée : prenons exemple pour le safran, si je le vends peu cher, les gens vont croire qu'il est de mauvaise qualité. Si je le vends trop cher, personne ne l'achètera.
Finalement, j'opte pour l'honnêteté et advienne que pourra : le safran vendu en grandes surfaces ou ailleurs est horriblement cher comparé à son prix de base. So Arabesque! l'achète directement chez un petit producteur tunisien, je bénéficie donc de prix intéressants et au moins je suis sûre de sa qualité.

J'avais le choix entre : m'aligner sur mes concurrents, ou calculer mes prix selon le prix de revient+la TVA+le transport+l'emballage+un modeste bénéf.

J'ai finalement choisi la seconde solution :)  J'ai réduit le prix de mes épices, et je vous propose également un nouveau format de vente : 100 g, encore moins cher.

Faire des affaires, c'est bien, mais avec éthique, c'est encore mieux.  A bientôt dans l'échoppe So Arabesque!